Mehr Infos

Conditions générales de vente de SINNUP GmbH

Conditions générales de vente

1. validité

1.1. Pour toutes les relations juridiques entre la société SINNUP GmbH, Schildorf 16, 4720 Kallham et leurs partenaires contractuels, dans la mesure où ces derniers sont des entrepreneurs, seules les présentes conditions générales de vente sont applicables. Elles s’appliquent également à toutes les relations commerciales futures, même s’il n’y est pas fait expressément référence.

1.2. Pour être valables, les accords annexes, les réserves, les modifications ou les compléments apportés aux présentes conditions générales de vente doivent revêtir la forme écrite ; il en va de même pour toute dérogation à l’exigence de la forme écrite.

1.3. Les conditions du partenaire contractuel contraires ou différentes des présentes conditions de vente ne sont valables, même si elles sont connues, que si nous les avons expressément reconnues par écrit.

1.4. Si, pour quelque raison que ce soit, certaines dispositions des présentes conditions générales devaient être nulles ou ne pas faire partie du contrat, cela n’affecterait pas le caractère obligatoire des autres dispositions et des contrats conclus sur la base de celles-ci. La disposition invalide doit être remplacée par une disposition valide se rapprochant le plus possible de son sens et de son objectif.

2. conclusion du contrat

2.1. Nos offres sont sans engagement.

2.2. Un contrat n’est conclu que par une confirmation de commande écrite (e-mail, fax, courrier) de notre part. Les commandes et accords ne sont juridiquement contraignants que s’ils sont signés par écrit et en bonne et due forme par le preneur d’ordre et confirmés par écrit par le preneur d’ordre et n’engagent que dans l’étendue indiquée dans la confirmation de commande. Les offres du preneur d’ordre sont en principe sans engagement.

3. performance et examen

3.1. L’objet d’une commande peut être

  • Élaboration de concepts organisationnels
  • Analyses globales et détaillées
  • Création de programmes individuels
  • Livraison de programmes de bibliothèque (standard)
  • Acquisition de droits d’utilisation de produits logiciels
  • Acquisition d’autorisations d’utilisation d’œuvres
  • Participation à la mise en service (aide à la conversion)
  • Consultation téléphonique
  • Maintenance du programme
  • Création de supports de programme
  • Autres services

3.2. L’élaboration de concepts organisationnels et de programmes individuels s’effectue en fonction de la nature et de l’étendue des informations, documents et outils contraignants mis intégralement à disposition par le client. Cela inclut des données de test pratiques ainsi que des possibilités de test en nombre suffisant, que le donneur d’ordre met à disposition en temps voulu, pendant les heures de travail normales et à ses frais. Si le client travaille déjà en mode réel sur l’installation mise à disposition pour le test, la responsabilité de la sauvegarde des données réelles incombe au client.

3.3. La base de la création de programmes individuels est la description écrite des prestations, que le contractant élabore ou que le client met à disposition, contre calcul des coûts, sur la base des documents et informations mis à sa disposition. Le pouvoir adjudicateur doit vérifier l’exactitude et l’exhaustivité de ce cahier des charges et y apposer son visa d’approbation. Des demandes de modification ultérieures peuvent donner lieu à des accords séparés sur les délais et les prix.

3.4. Les logiciels créés individuellement ou les adaptations de programmes nécessitent une acceptation du programme pour le paquet de programmes concerné au plus tard quatre semaines après la livraison par le client. Celle-ci est confirmée par le client dans un procès-verbal. (vérification de l’exactitude et de l’exhaustivité sur la base du cahier des charges accepté par le contractant au moyen des données de test mises à disposition et mentionnées au point 3.2). Si le donneur d’ordre laisse s’écouler la période de quatre semaines sans réception du programme, le logiciel livré est considéré comme réceptionné à la date de fin de ladite période. En cas d’utilisation du logiciel en mode réel par le client, le logiciel est en tout cas considéré comme accepté.

Les éventuels défauts, c’est-à-dire les divergences par rapport à la description de la prestation convenue par écrit, doivent être signalés par le donneur d’ordre au preneur d’ordre, qui s’efforcera d’y remédier le plus rapidement possible. S’il existe des défauts importants signalés par écrit, c’est-à-dire que l’exploitation réelle ne peut pas commencer ou se poursuivre, une nouvelle réception est nécessaire après la correction des défauts.

Le donneur d’ordre n’est pas autorisé à refuser la réception d’un logiciel en raison de défauts mineurs.

3.5. En cas de commande de programmes de bibliothèque (standard), le client confirme par sa commande qu’il a pris connaissance de l’étendue des prestations des programmes commandés.

3.6. Si, au cours des travaux, il s’avère que l’exécution de la commande conformément au cahier des charges est effectivement ou juridiquement impossible, le preneur d’ordre est tenu d’en informer immédiatement le donneur d’ordre. Si le donneur d’ordre ne modifie pas le cahier des charges ou ne crée pas les conditions permettant l’exécution, le preneur d’ordre peut refuser l’exécution. Si l’impossibilité d’exécution résulte d’un manquement du donneur d’ordre ou d’une modification ultérieure du cahier des charges par le donneur d’ordre, le preneur d’ordre est en droit de résilier le contrat. Les frais et dépenses engagés jusqu’à ce moment pour l’activité du preneur d’ordre ainsi que les éventuels frais de démontage doivent être remboursés par le donneur d’ordre.

3.7. L’envoi de supports de programmes, de documentations et de descriptifs de prestations se fait aux frais et aux risques du client. Les formations et explications supplémentaires demandées par le client seront facturées séparément. Les assurances ne sont souscrites que sur demande du client.

3.8. Nous attirons expressément l’attention sur le fait que l’offre ne comprend pas l’accessibilité (des sites web) au sens de la loi fédérale sur l’égalité des personnes handicapées (Bundes-Behindertengleichstellungsgesetz – BGStG)”, sauf si celle-ci a été demandée séparément/individuellement par le client. Si l’accessibilité n’a pas été convenue, il incombe au client de vérifier l’admissibilité de la prestation au regard de la loi fédérale sur l’égalité des personnes handicapées. De même, le client doit vérifier les contenus qu’il met à disposition quant à leur admissibilité juridique, notamment en matière de concurrence, de marques, de droits d’auteur et de droit administratif. En cas de négligence légère ou après avoir rempli un éventuel devoir de mise en garde vis-à-vis du client, le prestataire n’est pas responsable de l’admissibilité juridique des contenus si ceux-ci ont été prescrits par le client.

4. l’étendue des prestations, les qualités requises, le déroulement de la commande et les obligations de coopération du client

4.1. Si nous transmettons des modèles (notamment des échantillons, des échantillons, des modèles, des illustrations, des avant-projets, des esquisses, des dessins au net, des impressions à la brosse, des bleus, des pages mobiles, des démos et des impressions en couleur), ceux-ci doivent être contrôlés par le client. En l’absence de contestation de la part du client dans un délai de trois jours, les modèles sont considérés comme approuvés.

4.2. Pour des raisons techniques, il n’est pas possible de représenter fidèlement les prestations finales en tant que modèle. Les modèles sont donc uniquement considérés, conformément à ce point, comme des garanties concernant la conception, la qualité, les propriétés, l’aptitude à une certaine utilisation, etc. de la prestation due par le commerçant ; le commerçant ne donne donc aucune garantie concernant ou ne garantit pas la qualité des produits. ne garantit notamment pas l’emplacement exact et la taille des inscriptions sur les produits ; une correspondance exacte des couleurs entre les modèles et les prestations finies, en particulier un écart de couleur allant jusqu’à ΔE 3,0, ΔE 4,5 si les modèles ont été approuvés uniquement sous forme électronique, n’est pas considéré comme un défaut ; les propriétés techniques, dans la mesure où une utilisation à laquelle on peut s’attendre en moyenne en raison de la nature de la prestation n’est pas affectée de manière significative par des écarts ; un matériau déterminé ou une qualité de matériau, dans la mesure où le produit final est approximativement comparable au modèle. Par conséquent, si la prestation finale diffère du modèle en ce qui concerne une ou plusieurs de ces caractéristiques, cette différence est considérée comme convenue et ne constitue pas un défaut.

4.3. Pour les livraisons, des écarts allant jusqu’à +/-10% du nombre de pièces sont considérés comme convenus, sans que les livraisons en plus ou en moins ne constituent un défaut ou une violation du contrat. Le prix d’achat dépend toutefois du nombre d’unités effectivement livrées.

4.4. Le client est tenu, si nécessaire, de coopérer, notamment en mettant à disposition tous les documents, modèles et échantillons nécessaires à la réalisation de la prestation. Nous devons être informés immédiatement de toutes les circonstances importantes pour l’exécution de la commande, même si ces circonstances ne sont connues que pendant l’exécution de la commande. Toute dépense occasionnée par des informations incorrectes, incomplètes ou modifiées ultérieurement (frais supplémentaires, retards, …) doit être remboursée par le client.

4.5. Le client est notamment tenu de vérifier que les documents mis à disposition pour l’exécution de la commande (photos, logos, etc.) ne comportent pas d’éventuels droits d’auteur, droits de marque ou autres droits de tiers. Nous ne sommes pas responsables de la violation de ces droits. Si nous devions être poursuivis pour une telle infraction, le client s’engage à nous indemniser et à nous dégager de toute responsabilité.

4.6. En revanche, nous ne sommes pas tenus de vérifier si les documents, données et informations transmis par le client sont complets, exacts et s’ils sont appropriés à l’usage prévu, seuls ou en relation avec des prestations commandées par le client, s’ils portent atteinte aux droits de tiers ou s’ils enfreignent des dispositions légales (par ex. loi contre la concurrence déloyale, loi sur la sécurité des produits, loi sur la protection des marques, etc.

4.7. Sauf accord contraire, nous ne sommes pas tenus d’enregistrer les données et autres documents (cribles, films, etc.) créés ou générés dans le cadre d’une commande/d’un projet au-delà de la date de remise de notre prestation ou de les tenir à la disposition du client.

4.8. En cas de doute, nos prestations sont divisibles.

5. présentations

Pour la participation à des présentations, SINNUP a droit à des honoraires raisonnables qui, en l’absence de convention contraire, couvrent au moins l’ensemble des frais de personnel et de matériel pour la présentation ainsi que les coûts de toutes les prestations de tiers et les dépenses en espèces.

Si SINNUP ne reçoit pas de commande après la présentation, toutes les prestations, notamment les documents de présentation et leur contenu, restent la propriété de SINNUP. Le client n’est pas autorisé à les réutiliser, sous quelque forme que ce soit. Au contraire, les documents doivent être immédiatement restitués à SINNUP. La transmission de documents de présentation et d’offre à des tiers ainsi que leur publication, reproduction, diffusion ou autre exploitation sont interdites sans l’accord exprès de SINNUP.

De même, il est interdit au client de continuer à utiliser les idées et les concepts apportés au cours de la présentation, et ce indépendamment du fait que les idées et les concepts bénéficient ou non d’une protection par le droit d’auteur. Le paiement des honoraires de présentation ne confère au client aucun droit d’exploitation ou d’utilisation des prestations présentées.

Si les idées et les concepts apportés au cours d’une présentation ne sont pas exploités pour la résolution de tâches de communication, SINNUP est en droit d’utiliser les idées et les concepts présentés à d’autres fins.

6. prix / devis

6.1. Les prix sont basés sur les coûts au moment de la première offre de prix. Si les coûts augmentent au moment de la livraison ou de la prestation, nous sommes en droit d’ajuster les prix en conséquence. En cas de doute, les prix proposés sont des prix unitaires. La TVA légale ainsi que les impôts et taxes (par ex. ARA, ERA, …) sont facturés en sus.

6.2. Nos devis sont en principe sans engagement, sauf si nous nous engageons expressément à les respecter.

6.3. Toutes les prestations qui ne sont pas expressément couvertes par les honoraires convenus sont facturées séparément. Les frais/dépenses en espèces (p. ex. pour les déplacements, l’hébergement, la fabrication de modèles ou d’échantillons, …) doivent être remboursés séparément. Sauf accord contraire, la création de modèles n’est pas non plus comprise dans le prix et est facturée 110,00 € par heure de travail (hors frais de matériel).

6.4 Pour les programmes de bibliothèque (standard), les prix de liste en vigueur le jour de la livraison sont applicables. Pour tous les autres services (conseil en organisation, programmation, formation, aide à la conversion, conseil téléphonique, etc.), la charge de travail est facturée aux taux en vigueur le jour de la prestation. Tout écart par rapport à un temps de travail sur lequel se base le prix du contrat et qui n’est pas imputable au preneur d’ordre sera facturé en fonction du temps réellement passé.

6.5 Les frais de déplacement, les indemnités journalières et les frais de nuitée sont facturés séparément au donneur d’ordre selon les taux en vigueur. Les temps de trajet sont considérés comme du temps de travail.

6.6. La rémunération est due dans son intégralité, même si l’exécution du contrat n’a pas lieu pour des raisons qui ne relèvent pas de notre sphère d’influence.

6.7. Dans la mesure où les obligations d’un entrepreneur nous incombent, les dispositions d’imputation du § 1168 al. 1, 2e moitié de phrase, ABGB, tout comme la règle de la prise en charge des risques de l’article 1168a, 1re phrase, ABGB, sont écartées.

6.8. Si des taxes, impôts, droits de douane ou autres redevances sont prélevés dans le cadre de la livraison, le client les supporte, sauf accord contraire, de même que les frais de transport et de livraison.

7. délais / retards

7.1. Les accords sur les délais et les dates doivent être consignés ou confirmés par écrit. Les délais s’appliquent en principe à l’expédition (voir point 8.4.) des prestations, et non à leur livraison au client.

7.2. Si rien d’autre n’a été convenu, l’expédition par nos soins ou par des tiers en Allemagne ou à l’étranger, auxquels nous faisons appel pour l’exécution du contrat, a lieu dans un délai de 6 mois à compter de la confirmation de la commande, dans la mesure où un bon à tirer ou une autorisation du client est toutefois nécessaire, à compter de l’octroi de celui-ci.

7.3. Le client ne peut faire valoir d’éventuelles prétentions pour retard de livraison qu’après avoir fixé par écrit un délai supplémentaire d’au moins 14 jours, qui commence au plus tôt à la réception d’une lettre de rappel à notre intention.

7.4. Si le délai supplémentaire expire sans résultat, le client peut résilier le contrat. L’obligation de verser des dommages et intérêts au titre du retard n’existe qu’en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave de notre part. Nous ne sommes pas tenus de verser des intérêts de retard.

7.5. Les obstacles à la production et à la livraison qui ne nous sont pas imputables (également en ce qui concerne les tiers en Allemagne ou à l’étranger auxquels nous faisons appel pour l’exécution du contrat), tels que les cas de force majeure, les grèves, les perturbations de l’exploitation ou de la livraison, la réduction et l’absence de temps de travail, les difficultés de transport ainsi que les interventions des autorités entraînent une prolongation appropriée des délais et dates d’expédition. Il en va de même si le client est en retard dans ses obligations nécessaires à l’exécution de la commande (par exemple, mise à disposition de documents ou d’informations) ou si d’autres circonstances relevant de la sphère du client empêchent le respect des délais. Dans ce cas, la date convenue est reportée au moins dans la mesure du retard, sans préjudice d’un éventuel droit de résiliation de notre part conformément au point 12.

8. livraison / transport / enlèvement

8.1. Si le client ne vient pas chercher lui-même les prestations pendant nos heures d’ouverture, les livraisons s’effectuent au départ de l’usine de Kallham ou d’un tiers en Allemagne ou à l’étranger dont nous nous servons pour exécuter nos prestations, en tout cas aux risques et – sauf accord contraire – aux frais du client (achat par correspondance). Le risque est également transféré au client si nous fournissons encore d’autres prestations (par ex. montage).

8.2. Si l’expédition a été convenue à nos frais, nous ne supportons que les frais de transport qui, conformément à l’article 33 des AÖSp, sont dus jusqu’au moment où le transporteur met la marchandise à disposition dans ou sur le moyen de transport (par ex. camion, pont interchangeable, …) devant le destinataire ou, si possible, sur son terrain pour réception. L’enlèvement de marchandises dans des cours, sur des rampes, dans des locaux, sur des étagères et autres se fait en tout cas aux frais du client.

8.3. En règle générale, l’expédition est effectuée soit par la poste, soit par une entreprise de transport, soit par les chemins de fer, soit par un service de messagerie, que les parties conviennent d’utiliser comme mode d’expédition usuel dans le commerce. Si le client ne prend pas de dispositions particulières concernant le transporteur ou le mode d’expédition, le transport par l’un de ces modes d’expédition est considéré comme approuvé par le client.

8.4. Sauf convention contraire expresse, tous les délais et dates s’appliquent exclusivement jusqu’à l’expédition des prestations départ usine (c’est-à-dire remise à l’entreprise de transport) et nous ne devons pas fournir nos prestations sous forme d’opérations à terme fixe.

8.5. En tout état de cause, il n’existe pas d’obligation de transport le moins cher.

8.6. Les délais d’exécution visés ne peuvent être respectés que si le donneur d’ordre a fourni, aux dates indiquées par le preneur d’ordre, tous les travaux et documents nécessaires, notamment le cahier des charges qu’il a accepté conformément au point 3.3. et s’acquitte de son obligation de coopérer dans la mesure nécessaire.

Les retards de livraison et les augmentations de coûts résultant de données et d’informations incorrectes, incomplètes ou modifiées ultérieurement, ou de documents mis à disposition, ne sont pas imputables au preneur d’ordre et ne peuvent pas entraîner la mise en demeure du preneur d’ordre. Les frais supplémentaires qui en résultent sont à la charge du client.

8.7. Dans le cas de commandes comprenant plusieurs unités ou programmes, le preneur d’ordre est en droit d’effectuer des livraisons partielles ou d’établir des factures partielles.

8.8. Dans la mesure où le client n’exige pas déjà expressément dans la commande ou autrement par écrit dans un délai de 3 jours à compter de la confirmation de la commande la conclusion d’une assurance de transport à son compte, l’expédition s’effectue sans assurance aux risques du client.

8.9. Si la prestation est prête à être expédiée, mais que l’expédition est retardée pour des raisons indépendantes de notre volonté, le risque est transféré au client à partir de la mise à disposition pour l’expédition et nous sommes en droit de facturer au client 1% du montant de la facture pour chaque semaine de retard entamée ou les frais dépassant ce montant (intérêts, frais de stockage, …). S’il a été convenu d’un enlèvement par le client, cette disposition s’applique également si le client n’enlève pas la prestation dans un délai de trois jours à compter de la réception d’une demande d’enlèvement ou d’un avis indiquant que la prestation est prête à être enlevée.

9. conditions de paiement

9.1. Nos factures sont payables net au comptant, sans aucune déduction, à compter de la date de facturation et, sauf accord contraire, dans un délai de dix jours civils à compter de la réception de la facture.

9.2. La facturation se fait en fonction du nombre de pièces effectivement livrées. La rémunération est toutefois due en totalité (et à hauteur du nombre de pièces convenu – éventuellement moyen) même si l’exécution du contrat n’a pas lieu en totalité ou en partie pour des raisons qui ne relèvent pas de notre sphère d’influence.

9.3 Dans le cas de commandes comprenant plusieurs unités (p. ex. programmes et/ou formations, réalisations par étapes), le preneur d’ordre est habilité à établir une facture après la livraison de chaque unité ou prestation.

9.4. Le respect des délais de paiement convenus constitue une condition essentielle à la réalisation de la livraison ou à l’exécution du contrat par le preneur d’ordre. Le non-respect des paiements convenus autorise le preneur d’ordre à suspendre les travaux en cours et à résilier le contrat. Tous les frais y afférents ainsi que le manque à gagner sont à la charge du client.

9.5. Les paiements ne peuvent être effectués avec effet libératoire que sur notre compte indiqué sur la facture. Les paiements entrants sont d’abord imputés sur les frais, puis sur les intérêts et enfin sur le capital.

9.6. Les lettres de change et les chèques ne sont acceptés que sur la base d’un accord explicite, sans obligation de présentation ni de protêt et uniquement à titre de paiement.

9.7. En cas de retard de paiement, même objectif, le client doit payer des intérêts de retard à hauteur de 8 % au-dessus du taux d’intérêt de base de la Banque centrale européenne, avec un minimum de 1 % par mois. Les rabais, remises ou autres avantages éventuellement accordés sont réputés ne pas avoir été accordés en cas de retard de paiement ou d’ouverture d’une procédure d’insolvabilité à l’encontre du client. En cas de retard, même objectif, le client s’engage à prendre en charge tous les frais et dépenses liés au recouvrement de la créance, notamment les frais de recouvrement ou autres frais nécessaires à une poursuite judiciaire adéquate.

9.8. Le client n’est pas autorisé à compenser ses propres créances avec nos créances si celles-ci n’ont pas été reconnues par écrit par nous ou constatées par un tribunal. Tout droit de rétention du client est exclu.

9.9. Si une procédure d’insolvabilité est ouverte à l’encontre du client, si la faillite du client n’est pas ouverte faute d’actifs suffisants pour couvrir les coûts, si une procédure d’exécution est engagée à l’encontre du client, si la situation financière du client se détériore, si des renseignements sur le crédit du client ne sont pas totalement fiables ou si le client est en retard de paiement, nous sommes en droit d’exiger le paiement immédiat de toutes les prestations et prestations partielles fournies, y compris dans le cadre d’autres contrats conclus avec le client. En outre, dans chacun de ces cas, nous sommes en droit de faire dépendre d’autres livraisons déjà confirmées par lui d’un paiement anticipé ou d’une garantie, même si une telle garantie n’a pas été convenue.

10. droit d’auteur, utilisation, droits de propriété industrielle

10.1. Après paiement de la rémunération convenue, le preneur d’ordre accorde au donneur d’ordre un droit non exclusif, non transférable, non sous-licenciable et illimité dans le temps d’utiliser le logiciel pour le matériel spécifié dans le contrat et, dans la mesure du nombre de licences acquises, pour une utilisation simultanée sur plusieurs postes de travail, d’utiliser tous les résultats de travail créés sur la base du contrat du preneur d’ordre pour son propre usage interne. Tous les autres droits restent la propriété du contractant.

La participation du donneur d’ordre à la production du logiciel ne confère aucun droit au-delà de l’utilisation définie dans le présent contrat. Toute violation des droits d’auteur du preneur d’ordre donne lieu à des demandes de dommages et intérêts, étant entendu que dans un tel cas, le preneur d’ordre est tenu de donner entière satisfaction.

10.2. Le donneur d’ordre est autorisé à faire des copies à des fins d’archivage et de sauvegarde des données à condition que le logiciel ne contienne pas d’interdiction expresse du donneur de licence ou de tiers et que toutes les mentions de copyright et de propriété soient transférées dans ces copies sans modification.

10.3. Si la divulgation des interfaces est nécessaire pour l’interopérabilité du présent logiciel, le donneur d’ordre doit en faire la demande au preneur d’ordre contre remboursement des frais. Si le contractant ne se conforme pas à cette exigence et si une décompilation est effectuée conformément à la loi sur les droits d’auteur, les résultats doivent être utilisés exclusivement pour établir l’interopérabilité. Tout abus entraîne des dommages et intérêts.

10.4. Si un logiciel dont le titulaire de la licence est un tiers est mis à la disposition du client (par exemple un logiciel standard de Microsoft), l’octroi du droit d’utilisation est régi par les dispositions de licence du titulaire de la licence (fabricant).

10.5. Sauf accord écrit contraire, nous accordons au client, pour la durée du contrat, un droit d’utilisation non exclusif (autorisation d’utilisation de l’œuvre) sur l’ensemble des prestations, résultats de travail et créations en rapport avec la commande concernée, en particulier sur les œuvres au sens de la loi sur les droits d’auteur, comme en particulier sur l’ensemble des textes, graphiques, images, maquettes, idées, concepts, plans, esquisses, supports publicitaires, films, projets, designs, signes distinctifs, etc. L’étendue matérielle et spatiale de ce droit d’utilisation dépend de l’objectif de chaque commande ou de chaque mesure.

10.6. Les modifications de prestations, de résultats de travail et de créations, en particulier d’œuvres au sens de la loi sur le droit d’auteur, ne sont autorisées qu’avec notre accord ou celui de l’auteur.

10.7. L’acquisition de tous les droits d’utilisation et d’exploitation par le client n’a lieu qu’après le paiement intégral de toutes les factures échues. Jusqu’à cette date, le client n’est autorisé à l’utiliser que sur révocation à tout moment. En cas de retard de paiement, nous sommes en droit d’exiger l’arrêt de toute utilisation des prestations fournies.

10.8. Le client nous accorde un droit d’utilisation et de traitement de toutes les données collectées et/ou transmises dans le cadre de la relation commerciale, comme notamment pour l’élaboration de benchmarks. Il est fait référence au point 3.5.

10.9. Sous réserve de la révocation écrite du client, possible à tout moment, nous sommes autorisés à faire référence à la relation d’affaires existant avec le client sur nos propres supports publicitaires et en particulier sur notre site Internet avec le nom et le logo de l’entreprise.

11. réserve de propriété

11.1. Nous nous réservons le droit de propriété sur tous les biens corporels livrés jusqu’à leur paiement intégral.

11.2. Nous sommes en droit, après notification préalable, de résilier le contrat et d’enlever la marchandise sous réserve de propriété si le client est en retard, même simplement objectif, dans l’exécution de ses obligations ou si des circonstances surviennent qui mettent en péril nos droits.

11.3. En cas de revente de la marchandise sous réserve de propriété, il est convenu que la créance du prix d’achat du client à l’égard de tiers nous est cédée en même temps pour garantir nos droits contractuels à l’égard du client.

12) Résiliation du contrat / Annulation

12.1. Nous sommes notamment en droit de déclarer la résiliation du contrat si (i) le client enfreint une obligation contractuelle non négligeable et ne remédie pas à cette infraction malgré une mise en demeure et la fixation d’un délai supplémentaire raisonnable, l’infraction répétée à des obligations contractuelles, même non essentielles, devant être considérée comme une violation essentielle du contrat, (ii) la prestation ne peut pas être fournie pour des raisons qui ne nous sont pas imputables, (iii) la situation financière du client se détériore de manière significative (iv) une procédure d’insolvabilité est ouverte à l’encontre du client ou n’est pas ouverte faute d’actifs suffisants pour couvrir les coûts ; ou (v) un événement de force majeure survient, qui nous empêche de fournir la prestation.

12.2. Le client est en droit de déclarer la résiliation du contrat si nous manquons gravement à une obligation essentielle. Toutefois, dans la mesure où l’état conforme au contrat peut être rétabli par nos soins ou qu’une action peut être effectuée ultérieurement, le client doit nous accorder un délai d’au moins 14 jours pour ce faire. Ce délai commence au plus tôt à la réception d’une lettre de mise en demeure dans laquelle le client mentionne le manquement au contrat et menace expressément de résilier le contrat.

12.3. En cas de résiliation injustifiée du contrat ou d’annulation de prestations, le client doit nous rembourser toutes les dépenses déjà engagées et les frais qui en découlent, à hauteur d’au moins 9% du prix convenu, mais au moins 50,00 euros. Toutefois, nous sommes également en droit, à notre convenance, de verser à la place la rémunération convenue conformément à l’art. § 1168 al. 1 1ère moitié de phrase ABGB.

13) Modèles et échantillons / Confidentialité / Peine contractuelle

13.1. Si nous ne recevons pas de commande après la création de modèles/échantillons ou si le client ou nous-mêmes nous retirons du contrat, toutes nos prestations, en particulier les modèles/échantillons et leur contenu, restent notre propriété ; le client n’est pas autorisé à continuer à les utiliser – sous quelque forme que ce soit ; les modèles/échantillons doivent au contraire être restitués immédiatement. La transmission de modèles/échantillons à des tiers ainsi que leur publication, reproduction, diffusion ou autre exploitation sont interdites sans notre accord exprès.

13.2. De même, il est interdit au client de continuer à utiliser les idées et les concepts introduits dans les modèles, et ce indépendamment du fait que les idées et les concepts bénéficient ou non d’une protection par le droit d’auteur.

13.3. Si le client ne respecte pas les obligations visées au présent point 12, il est tenu de payer une pénalité indépendante de sa faute d’un montant de 3.000,00 €. Une telle violation du contrat est considérée comme avérée si nous présentons des prestations, œuvres ou autres créations de tiers ou du client, dans lesquelles ces idées, concepts ou modèles ont été utilisés, ou si nous rendons leur existence crédible ; dans un tel cas, le client doit prouver qu’il n’a pas violé le contrat. Nous nous réservons le droit de faire valoir des droits à dommages et intérêts dépassant la pénalité contractuelle.

14. étiquetage / publicité / exclusivité

14.1. Nous sommes autorisés à faire référence à notre société et, le cas échéant, à l’auteur, sur tous les supports publicitaires et lors de toutes les mesures publicitaires, sans que le client ne puisse prétendre à une quelconque rémunération.

14.2. Nous sommes en droit d’utiliser à des fins publicitaires des images, des esquisses, des descriptions, des modèles, des inscriptions et d’autres détails des prestations fournies au client ; par exemple d’inclure des illustrations dans ses documents publicitaires, ses offres ou son site Internet.

14.3. Sauf convention contraire expresse, les clients ne reçoivent qu’un droit d’utilisation non exclusif des droits de propriété intellectuelle liés à nos prestations et n’ont donc notamment pas droit à l’exclusivité de nos prestations.

15. garantie / obligation de vérification / contestation

15.1. Indépendamment des informations que le client nous fournit conformément au point 4.4, nous ne garantissons pas une qualité particulière, l’utilité ou l’exploitabilité de nos prestations.

15.2. Le preneur d’ordre garantit que le logiciel remplit les fonctions décrites dans la documentation y afférente, pour autant que le logiciel soit utilisé sur le système d’exploitation décrit dans le contrat.

15.2.1 La condition préalable à l’élimination des erreurs est que

  • le donneur d’ordre décrit suffisamment l’erreur dans un message d’erreur et que celui-ci est déterminable pour le preneur d’ordre ;
  • le donneur d’ordre met à la disposition du preneur d’ordre tous les documents nécessaires à l’élimination des erreurs ;
  • le donneur d’ordre ou un tiers qui lui est imputable n’a pas effectué d’intervention dans le logiciel ;
  • le logiciel est utilisé dans les conditions d’exploitation prévues, conformément à la documentation.

15.2.2 En cas de garantie, l’amélioration a en tout cas la priorité sur la réduction de prix ou la transformation. En cas de réclamation justifiée, il sera remédié aux défauts dans un délai raisonnable, le client permettant au preneur d’ordre de prendre toutes les mesures nécessaires à l’examen et à la réparation des défauts.

La présomption de défectuosité selon l’art. § 924 ABGB est considéré comme exclu.

15.3. Les corrections et compléments qui s’avèrent nécessaires jusqu’à la remise de la prestation convenue en raison de défauts d’organisation et de programmation imputables au preneur d’ordre seront effectués gratuitement par ce dernier.

15.4. Les frais d’assistance, de diagnostic erroné et d’élimination des erreurs et des dysfonctionnements imputables au donneur d’ordre ainsi que les autres corrections, modifications et ajouts seront effectués par le preneur d’ordre contre facturation. Il en va de même pour la correction des défauts lorsque des modifications de programme, des ajouts ou d’autres interventions ont été effectués par le client lui-même ou par des tiers.

15.5. En outre, le preneur d’ordre n’assume aucune garantie pour les erreurs, les dysfonctionnements ou les dommages dus à une utilisation non conforme, à la modification des composants du système d’exploitation, des interfaces et des paramètres, à l’utilisation de moyens d’organisation et de supports de données inappropriés, dans la mesure où de tels moyens sont prescrits, à des conditions d’exploitation anormales (en particulier à des écarts par rapport aux conditions d’installation et de stockage) ainsi qu’à des dommages dus au transport.

15.6. Le preneur d’ordre n’assume aucune garantie pour les programmes modifiés ultérieurement par les propres programmeurs du donneur d’ordre ou par des tiers.

15.7. Si l’objet de la commande est de modifier ou de compléter des programmes déjà existants, la garantie se rapporte à la modification ou au complément. La garantie du programme initial n’est pas rétablie pour autant.

15.8. Le point 4.2 s’applique aux caractéristiques conditionnées ou habituellement supposées des prestations, notamment sur la base de modèles au sens du point 4.1.

15.9. La garantie pour cause d’inadéquation des prestations du commerçant à une utilisation particulière est expressément exclue.

15.10. Le client est tenu, sous peine de perdre tout droit découlant d’une défectuosité (garantie, contestation d’erreur, dommages-intérêts,…), de vérifier immédiatement et en détail la prestation du commerçant et de signaler par écrit les éventuels défauts, au plus tard dans les 3 jours ouvrables suivant la remise, en indiquant précisément les défauts et en joignant une preuve appropriée de la défectuosité.

15.11. La contestation des contrats pour cause de réduction de plus de la moitié est expressément exclue.

15.12. Le renversement de la charge de la preuve conformément au § 924 ABGB à notre charge est exclu. L’existence du défaut au moment de la remise, le moment de la constatation du défaut et le respect du délai de réclamation doivent être prouvés par le client.

15.13. Le délai de garantie est de 6 mois et commence à courir à partir de la prise en charge de la prestation par le client (enlèvement par le client ou prise en charge par le transporteur) ou à partir du retard de réception par le client. Le délai de garantie prend fin prématurément si le client ou un tiers modifie les prestations ou les utilise, les stocke ou les manipule de manière inappropriée.

15.14. Le client n’est pas autorisé à retenir des paiements en raison de défauts mineurs ou à retenir des paiements relatifs à une partie de la marchandise au motif qu’une autre partie de la marchandise présente des défauts majeurs.

15.15. Tout droit à la garantie est suspendu tant que le client est en retard de paiement ; cette suspension n’empêche toutefois pas le début, le déroulement et l’expiration du délai de garantie.

15.16. En cas de réclamations justifiées et effectuées dans les délais, le client n’a droit qu’à l’amélioration ou au remplacement de la prestation, selon notre choix.

15.17. En cas de réclamation justifiée, il est remédié aux défauts signalés dans un délai raisonnable, qui est d’au moins 14 jours. Une amélioration a lieu, à notre choix, soit dans notre usine, soit chez le client. Dans la mesure où l’élimination des défauts se fait par une amélioration dans notre usine ou par un échange, les prestations défectueuses doivent être emballées de manière appropriée, expédiées aux risques du client mais à notre charge.

15.18. L’amélioration ou le remplacement ne prolonge ni ne renouvelle la période de garantie.

15.19. Nous sommes en droit de refuser l’amélioration ou le remplacement de la prestation si celui-ci est impossible ou s’il implique pour nous des dépenses disproportionnées. Dans ce cas, le client peut faire valoir une réduction de prix.

15.20. Le client est tenu de nous aider à constater les défauts et à y remédier et de nous permettre de prendre toutes les mesures nécessaires (comme l’accès, la consultation des documents, etc.). Si le client ne remplit pas son obligation de coopération lors de l’élimination des défauts, la revendication de toute prétention résultant d’une prestation défectueuse est exclue.

15.21. Si, au cours de l’examen des défauts signalés, il s’avère que ceux-ci n’existent pas ou qu’ils ne sont pas couverts par notre obligation de garantie, nous sommes en droit de renvoyer les prestations au client aux risques et périls de ce dernier et de facturer au client les frais occasionnés par la réclamation injustifiée.

16. dommages et intérêts

16.1. Nous remplirons les obligations qui nous sont confiées dans le respect des principes juridiques généralement reconnus et informerons le client en temps utile des risques dont nous sommes conscients. Nous n’avons toutefois pas connaissance d’un type particulier d’utilisation de nos services par le client et n’avons donc aucune obligation de vérifier ou d’informer le client sur l’adéquation ou la sécurité de ses services pour certains types d’utilisation.

16.2. Toute responsabilité pour des prétentions formulées à l’encontre du client sur la base des articles de SINNUP, de l’utilisation d’un signe distinctif ou d’une autre prestation fournie par nous est expressément exclue si nous avons respecté notre obligation d’information ou si nous ne pouvions pas et ne devions pas reconnaître de tels risques.

16.3. Dans le cadre des dispositions légales, nous ne sommes responsables des dommages que s’il est prouvé que nous avons commis une faute intentionnelle ou une négligence grave. La responsabilité en cas de négligence légère ou simplement grave est exclue. Il incombe à la victime de prouver l’existence d’une négligence grave ou d’un acte intentionnel, le renversement de la charge de la preuve conformément à l’article 1298 ABGB étant expressément exclu.

16.4. L’indemnisation des dommages consécutifs à un défaut, des simples dommages pécuniaires ainsi que du manque à gagner et des dommages causés à des tiers est exclue dans tous les cas ; les dommages doivent être calculés exclusivement de manière objective et abstraite.

16.5. Les demandes de réparation de dommages doivent, sous peine d’exclusion, être introduites en justice dans un délai de six mois à compter de la connaissance du dommage et de l’auteur du dommage, mais au plus tard dans un délai d’un an à compter de la prise en charge. Si le client est en retard dans la prise en charge, le délai commence à courir à partir de la remise conditionnelle, si une telle remise n’a pas été convenue, à partir du moment où nous sommes prêts à fournir la prestation pour la première fois. Toute responsabilité est exclue pour les dommages invoqués ou survenus après l’expiration de ce délai.

16.6. Les prétentions en dommages-intérêts sont limitées au montant de la rémunération convenue pour la prestation concrète, hors taxes, en cas de couverture par une assurance responsabilité civile, avec le montant de couverture correspondant.

16.7. Si des tiers font appel à nous en raison de l’utilisation de nos prestations par le client (p. ex. transmission), le client doit nous indemniser et nous dégager de toute responsabilité.

16.8. Si la sauvegarde des données est expressément convenue en tant que prestation, la responsabilité pour la perte de données n’est pas exclue, contrairement au point 8.2, mais elle est limitée pour la restauration des données à un maximum de 10 % du montant de la commande par sinistre, avec un maximum de 15.000 euros. Les droits de garantie et de dommages et intérêts du commettant autres que ceux mentionnés dans le présent contrat – quel qu’en soit le fondement juridique – sont exclus.

17. communications

Le client accepte la transmission de données et d’informations par e-mail jusqu’à révocation écrite. Nous transmettons les données au client dans des formats standardisés (Word, pdf).

18. Loyalität

Les parties contractantes s’engagent à une loyauté mutuelle. Ils s’abstiendront de débaucher et d’employer, même par l’intermédiaire de tiers, les collaborateurs qui ont travaillé à la réalisation des commandes de l’autre partie contractante pendant la durée du contrat et pendant 12 mois après la fin du contrat. La partie contractante qui enfreint cette règle est tenue de verser des dommages et intérêts forfaitaires équivalents à un an de salaire du collaborateur.

19. protection des données, confidentialité

Le contractant oblige ses collaborateurs à respecter les dispositions de l’article 15 de la loi sur la protection des données.

20) Droit applicable

Seul le droit autrichien s’applique aux relations juridiques entre nous et nos clients, à l’exclusion des normes de renvoi. Les dispositions de la Convention des Nations unies sur les contrats de vente internationale de marchandises ne s’appliquent pas.

21) Lieu d’exécution et juridiction compétente

21.1. Le lieu d’exécution est notre siège.

21.2. La juridiction compétente pour tous les litiges survenant directement entre nous et nos clients est le tribunal de Kallham, territorialement et matériellement compétent.

Panier
Retour en haut